Make your own free website on Tripod.com

Archéo.Éduc

Qui sommes-nous ? | Bienvenue | Le Détroit de Béring | Les outils de la préhistoire | Glossaire | La Mer de Champlain | Intérêt pédagogique | Projets | La loi dit quoi ? | Notre motivation | Programme d'activités pour les 9 à 16 ans | Préhistoire au Québec | Autres liens: | Préhistoire de l'Ontario | Nous rejoindre

Les outils de la préhistoire

Pour fabriquer un outil en pierre taillée, la pierre idéale doit être dure, lisse et, si possible, posséder un grain fin. Cela veut dire qu'elle doit éclater et non s'effriter sous le choc. La pierre la plus utilisée était le silex. Mais on ne trouve malheureusement pas du silex partout dans le monde, ce qui fait que certains hommes du paléolithique ont utilisé d'autres sortes de pierre pour la taille. Dans le monde on retrouve :

Du silex orangé (Sénégal)
Du silex gris (France)
Du silex jaune (France)
De l'obsidienne noire et "tomate" (Etats-Unis)
De l'obsidienne noire (Kenya)
De la quartzite grise (nord de la France)
Et d'autres pierres qui ont pu être taillées...

Pour mieux comprendre la vie des hommes préhistoriques, des préhistoriciens (des gens qui étudient la préhistoire) taillent eux-mêmes des outils, pour essayer de reconstituer les techniques de taille.

biface-g.jpg

Le biface
Il s'agit de l'un des plus anciens outils de l'histoire de l'humanit. Il apparaît vers
-850.000 ans et sera fabriqué et utilisé durant 800.000 ans, d'Homo erectus à Neandertal.
 

chaineop_biface.jpg

Fabriquer un biface
 
Pour maîtriser le silex, il est nécessaire d'utiliser ses propriétés physiques pour les retourner contre lui, mais aussi de faire preuve d'une bonne dose de logique.

1.Le silex éclate sous l'effet d'un choc.
2.Il ne peut éclater de façon cohérente qu'en utilisant un arc de cercle, dans le sens longitudinal.Ligne droite impossible: Loi de physique.
3.On ne pourra débiter un produit, (lame ou éclat) qu'après avoir crée son volume.
4.L'onde d'éclatement ne pourra se propager dans le silex qu'à partir de l'angle de rupture (ou angle naturel d'éclatement) idéalement situé entre 75 et 85 degrès, lui-même préparé sur une surface de percussion (plan de frappe).
5.Si l'angle est trop aigu, on n'obtiendra qu'un écrasement du silex.
6.S'il est trop obtus, on risque le rebroussement, c'est-à-dire que l'éclat ne filera pas, mais cassera net, formant ainsi une sorte de marche d'escalier. Les enlèvements suivants casseront au même endroit, empêchant ainsi la chaine opératoire de se poursuivre normalement.

Source:  bernardginelli.free.fr

biface_abb3.gif

Biface abbevillien
 
À la différence du premier, celui-ci conserve une partie du cortex originel du nucléus.

Enter supporting content here